DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tchad : le calme semble revenu dans le pays

Vous lisez:

Tchad : le calme semble revenu dans le pays

Taille du texte Aa Aa

Un calme précaire est revenu au Tchad après l’attaque menée par les rebelles… Le gouvernement a continué dimanche d’accuser le Soudan de prétexter du conflit du Darfour pour déstabiliser l’ensemble de l’Afrique centrale. Khartoum nie vigoureusement…

Des soldats français, basés au Tchad dans le cadre de l’opération Epervier, ont patrouillé à Abeche à un peu plus de 200 km de la frontière soudanaise. Les rebelles affirment encercler la capitale N’Djamena, mais ces informations n’ont pas été confirmées de source indépendantes. Samedi, le président Déby a organisé un gigantesque défilé de la victoire mais depuis les rues restent désertes. Le palais présidentiel en revanche est toujours gardé par des blindés. Le chef de l’Etat a menacé d’expulser les quelques 200 000 soudanais réfugiés du côté tchadien de la frontière si les Nations-Unies ne parviennent pas à imposer leur autorité au Darfour d’ici le 30 juin…