DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Des mines anti-personnel en forme de jouets, destinées à tuer et à mutiler

Vous lisez:

Des mines anti-personnel en forme de jouets, destinées à tuer et à mutiler

Taille du texte Aa Aa

Ces armes pernicieuses font chaque année 20 000 victimes, dont 40% sont des enfants. Le déminage est une activité dangereuse et de longue haleine. Les chiens prêtent main forte aux hommes car certaines mines résistent à l‘épreuve des détecteurs de métaux, certains pays ayant cru bon de fabriquer des mines anti-personnel avec du plastique.

Alors que les Etats-Unis, la Russie, l’Inde et la Chine refusent de les interdire, l’Union européenne a elle ratifié la Convention d’Ottawa, qui lutte contre leur production et leur utilisation. Les 25 ont décidé d’intensifier leur lutte contre ce fléau. Le Parlement européen, présidé par l’Espagnol Joseph Borrell, a ainsi accueilli hier des centaines de représentants d’ONG oeuvrant contre les mines. Un chèque de 2,5 millions d’euros leur a été remis. Et c’est en musique que le chanteur colombien Juanès a lancé cette nouvelle offensive. Son pays, la Colombie, est depuis peu le pays le plus touché par les mines, devançant dans ce triste palmarès le Cambodge et l’Afghanistan.