DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les cours de l'or, en partie liésavec les cours du brut.

Vous lisez:

Les cours de l'or, en partie liésavec les cours du brut.

Taille du texte Aa Aa

Le brut était toujours à un niveau élevé jeudi soir, le marché : américain notamment, redoute une pénurie d’essence durant la période des grands déplacements estivaux aux Etats Unis car la production pourrait être ralentie par l’entrée en vigueur de normes plus strictes sur la composition de l’essence. De plus aux Etats Unis, les stocks d’essence ont chuté de 5,4 millions de barils la semaine dernière entrainant une hausse de la demande de brut. En un mois, le baril de Brent est passé de 64 à 74 dollars, niveau atteint jeudi matin. A ces raisons il faut bien sur ajouter les crise entre l’Iran et la communauté internationale concernant son programme nucléaire. Le pétrole est en hausse mais aussi le marché des métaux précieux.

“L’or et le pétrole sont liés jusqu‘à un certain point, affirme un intervenant sur les marchés de matières premières à Londres. Le pétrole rend tout le monde nerveux. Il y a toutes ces rumeurs sur des frappes préventives en Iran et que cela arrive ou pas, les iraniens continuent de menacer les israéliens des pires choses. Et ça fait que cette zone géographique est déstabilisée et il y a un certain mouvement des investisseurs qui utilisent l’or comme instrument de spéculation à long terme : pour gérer les situations désastreuses si vous voulez”.

La situation chaotique dans la zone du delta du Niger au Nigéria est également responsable de la nouvelle flamblée du brut, alors que le président vénézuélien Hugo Chavez affirmait jeudi que le cours du baril de brut pourrait atteindre 100 dollars. Le Vénézuéla est le 5ème exportateur mondial de pétrole.