DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les Etats-Unis durcissent à nouveau le ton à l'égard de l'Iran

Vous lisez:

Les Etats-Unis durcissent à nouveau le ton à l'égard de l'Iran

Taille du texte Aa Aa

Washington brandit à nouveau la menace d’une intervention militaire contre Téhéran tout en croyant encore à une solution diplomatique sur le nucléaire iranien. Condoleezza Rice, la secrétaire d’Etat américaine, a laissé entendre mercredi à Chicago que les Etats-Unis pourraient invoquer leur droit à l’auto-défense et agir militairement seuls ou avec une coalition internationale si la crise ne peut pas être réglée dans le cadre de l’ONU.

Le Conseil de sécurité des Nations Unies a donné jusqu’au 28 avril à l’Iran pour cesser ses opérations d’enrichissement d’uranium. Réunis à Moscou, les représentants de six grandes puissances, Etats-Unis, Russie, Chine, Grande-Bretagne, Allemagne et France n’ont pu se mettre d’accord sur des sanctions éventuelles vis-à-vis de Téhéran. Mais pour Nicholas Burns, le numéro trois du département d’Etat américain, “la plupart des participants à cette réunion envisagent des sanctions et comprennent l’urgence de la situation”. Certains, comme Moscou et Pékin, préfèrent attendre le rapport de l’Agence internationale de l‘énergie atomique. Mais selon un diplomate français présent dans la capitale russe, l’Iran prévoit d’intensifier son programme nucléaire en mettant en route de nouvelles centrifugeuses pour enrichir de l’uranium, alors que Téhéran a toujours nié vouloir se doter de l’arme atomique.