DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Victoire confirmée pour Romano Prodi en Italie

Vous lisez:

Victoire confirmée pour Romano Prodi en Italie

Taille du texte Aa Aa

La Cour de cassation a officiellement validé mercredi les résultats des élections des 9 et 10 avril à la Chambre des députés, avec près de 25 000 voix d’avance pour le centre-gauche sur la coalition de centre-droit de Silvio Berlusconi.

Le chef de file de l’Unione s’est réjouit de cette annonce :“Les Italiens n’ont plus de doutes sur notre victoire. Maintenant, nous devons travailler pour former un gouvernement fort”. Silvio Berlusconi, le président du conseil sortant, refuse toujours de reconnaître sa défaite. Plusieurs cadres de son parti Forza Italia ont annoncé de nouveaux recours, notamment sur le vote des Italiens à l‘étranger et sur les résultats au Sénat, où la coalition de Prodi n’a que deux sièges de majorité. L’un des deux sénateurs en question serait même prêt à voter pour le centre-droit. Antonio Tajani, l’un des proches de Berlusconi, “demande que la Cour de Cassation n’officialise pas les résultats du vote à l‘étranger dans l’attente de vérifications supplémentaires” parce qu’il y a eu selon lui trop de plaintes. De son côté, Maurizio Gasparri, ministre sortant de la communication et membre d’Alleanza Nazionale, “reconnaît la victoire de Prodi” mais il lui prédit des “lendemains très difficiles pour gouverner”. Mais Prodi devra encore patienter. En vertu de la constitution italienne, c’est le chef de l’Etat qui nomme officiellement le président du Conseil. Le président Carlo Azeglio Ciampi étant en fin de mandat, c’est son successeur qui devra accomplir cette tâche.