DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Bientôt un ballon d'oxygène pour les producteurs de volailles et d'oeufs pénalisés par la crise de la grippe aviaire

Vous lisez:

Bientôt un ballon d'oxygène pour les producteurs de volailles et d'oeufs pénalisés par la crise de la grippe aviaire

Taille du texte Aa Aa

Les ministres européens de l’Agriculture seront appelés ce mardi à se prononcer sur des aides exceptionnelles. Des aides qu’ils devraient autoriser puisque ce sont des Etats-membres qui ont fait pression pour que Bruxelles change la réglementation. Actuellement, seuls les éleveurs qui sont contraints d’abattre leurs volailles ou qui sont soumis à des restrictions peuvent être indemnisés. Or de nombreux professionnels sont durement touchés par une chute de la consommation et des prix. Moins 30 à 50% en Italie, moins 15 à 20% en France et en Allemagne… Les consommateurs achètent moins de volailles depuis l’apparition du virus H5N1 dans l’Union en février, et certains pays ont déjà promis à leurs éleveurs de mettre la main au porte-feuille. Si le principe est accepté, ces plans de soutien devront être soumis au feu vert de la Commission, puis ils seront financés à parts égales par Bruxelles et le pays concerné.