DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Dahab, Taba, Charm-el-Cheikh : d'étranges points communs...

Vous lisez:

Dahab, Taba, Charm-el-Cheikh : d'étranges points communs...

Taille du texte Aa Aa

En Egypte, l’enquête sur le triple attentat de Dahab se poursuit, alors qu’un dernier bilan fait état de 18 morts, dont six étrangers, et plus de 80 blessés. La police est à la recherche du moindre indice susceptible de remonter la trace des auteurs des trois explosions, alors qu’aucune revendication ne lui est parvenue. L’hypothèse privilégiée est semble-t-il l’acte de kamikazes.

La communauté internationale a condamné ces attentats de manière unanime. De Washington à Londres, de Paris à Djeddah, en Arabie saoudite. Le secrétaire général de l’Organisation de la conférence islamique a ainsi dénoncé un “acte terroriste” qui “contrevient à toutes les valeurs humaines” et “donne des prétextes pour attaquer l’islam”. Toute cette région touristique est sous le choc. Il y a eu Taba en octobre 2004 avec 34 morts, Charm-el-Cheikh en juillet 2005 avec 64 morts, et donc Dahab et ses 18 morts. Trois terribles séries d’attentats en l’espace de 18 mois. Des attaques qui se ressemblent dans leur mode opératoire, et qui sont à chaque fois perpétrées à des dates symboliques de l’histoire du Proche-Orient.

En frappant l’Egypte, les auteurs des attentats de Dahab visent un pays dont la politique étrangère est à leur goût trop alignée sur les Etats-Unis. Un pays qui encadre sévèrement les mouvements islamiques. Un pays qui a fait la paix avec Israël. En frappant cette région du Sinaï, ils montrent aussi leur capacité à se déployer à proximité de la frontière avec Israël…

Et puis, ils atteignent un secteur vital de l‘économie égyptienne. Le tourisme a rapporté cinq milliards et demi d’euros l’an dernier. Il emploie 10 % de la population active. Et près de neuf millions de personnes ont visité l’Egypte en 2005. Les tour-operators n’indiquent toutefois pas de mouvement de panique. Néanmoins, deux voyagistes allemands ont provisoirement suspendu les excursions dans le Sinaï.