DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Iran fait monter la tension d'un nouveau cran dans le dossier du nucléaire

Vous lisez:

L'Iran fait monter la tension d'un nouveau cran dans le dossier du nucléaire

Taille du texte Aa Aa

Le Guide suprême, l’Ayatollah Khamenei, a averti que l’Iran frapperait les intérêts américains partout dans le monde si les Etats-Unis l’attaquaient. Une nouvelle menace qui intervient à deux jours de l‘échéance fixée par l’ONU pour que le pays suspende son enrichissement d’uranium, ce que Téhéran a déjà exclu.

Mardi, en Turquie, Condoleezza Rice, la secrétaire d’Etat américaine, faisait part d’une autre inquiétude : “Nous sommes aussi préoccupés par les propos de l’Iran qui non seulement voudrait possèder cette technologie mais aussi la partager, partager son savoir et ses compétences. C’est une des craintes que nous avons, que le savoir et les compétences de ces dangereuses technologies s‘échappent”. Vendredi, Mohamed El Baradeï, le patron de l’Agence internationale pour l‘énergie atomique, rendra son rapport à l’ONU. S’il est négatif, ce sera au Conseil de sécurité de décider des mesures à prendre pour faire plier l’Iran. Sanctions, ou pire, des frappes. La diplomatie est pour l’heure toujours privilégiée. Le vice-président iranien est à Vienne pour rencontrer le n2 de l’AIEA.