DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Huitième sommet germano-russe : l'énergie et le dossier iranien au centre des débats

Vous lisez:

Huitième sommet germano-russe : l'énergie et le dossier iranien au centre des débats

Taille du texte Aa Aa

Le huitième Sommet germano-russe se tient à Tomsk en Sibérie. Les questions énergétiques étaient au centre des débats. Ainsi le géant allemand de la chimie BASF et Gazprom se sont mis d’accord sur un échange d’actifs. BASF va participer à hauteur de 35% à l’exploitation d’un important champ gazier en Russie. En échange Gazprom aura un accès accru à la distribution de gaz en Allemagne. En dépit de cette signature, Vladimir Poutine a fait part de sa profonde inquiétude. Selon lui, Moscou ressent comme une menace l’attitude de l’Europe dans le domaine energétique. Il a indiqué que son pays commençait à chercher d’autre débouchés pour ses hydrocarbures.

Avec Angela Merkel, Vladimir Poutine a aussi discuté du problème nucléaire iranien. Un dossier sur lequel la chancelière et le président russe ne partagent pas exactement le même point de vue. Alors qu’Angela Merkel souhaite une solution diplomatique et se montre favorable à des sanctions du Conseil de sécurité des Nations-Unies, Vladimir Poutine lui estime que l’AIEA (l’Agence Internationale à l’Energie Atomique) doit garder un rôle clef dans le réglement du conflit.