DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nucléaire iranien: fin de l'ultimatum, le Conseil de sécurité devra trancher

Vous lisez:

Nucléaire iranien: fin de l'ultimatum, le Conseil de sécurité devra trancher

Taille du texte Aa Aa

Le délai fixé par la communauté internationale pour que l’Iran renonce à son programme d’enrichissement d’uranium expire aujourd’hui. C’est au siège des Nations unies à New-York que le directeur de l’AIEA doit rendre son rapport indiquant que Téhéran n’a pas obtempéré. Le Conseil de sécurité n’aura alors plus qu‘à prendre une décision.

“J’espère que tous les membres du Conseil auront une approche constructive, dit l’ambassadeur chinois à l’ONU, j’espère qu’ils ne feront rien qui puisse aggraver la situation.“Les Chinois, tout comme les Russes, s’opposent à des sanctions contre l’Iran. Alors qu’Américains, Français, Britanniques et Allemands y sont favorables. Les autorités iraniennes avaient trente jours pour se mettre en conformité avec les exigences de l’ONU, mais elles n’ont cessé de durcir le ton pendant toute cette période. Il y a deux semaines, le président Mahmoud Ahmadinejad a annoncé que l’Iran était entré dans le club des pays possédant la technologie nucléaire. Et hier encore, l’ambassadeur iranien auprès des Nations unies déclarait que Téhéran ne se plierait pas à une éventuelle résolution contre ses programmes nucléaires, car selon lui, ceux-ci ne constituent pas une menace pour la paix.