DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Italie : la Chambre des députés et le Sénat présidés par la gauche

Vous lisez:

Italie : la Chambre des députés et le Sénat présidés par la gauche

Taille du texte Aa Aa

Les choses rentrent dans l’ordre pour la coalition de centre-gauche en Italie.Romano Prodi, le probable futur chef du gouvernement italien, s’est sorti du piège au Sénat. Son candidat, Franco Marini, a finalement été élu ce samedi à la présidence de la chambre haute du Parlement. Mais il a fallu ce quatrième et dernier vote pour que Marini obtienne 165 voix, contre 156 pour Giulio Andreotti, choisi par Silvio Berlusconi pour mettre la gauche en difficulté. Hier, le centre-gauche avait subi un revers embarrassant pour l’avenir en échouant à trois reprises à faire élire Franco Marini à la présidence du Sénat. Le premier succès de l’alliance de la gauche italienne menée par Romano Prodi est intervenu dès la mi-journée samedi. Le chef de Refondation communiste, Fausto Bertinotti, a été élu président de la Chambre des députés. La coalition de Prodi disposait d’une avance de près de 70 sièges et son candidat, Fausto Bertinotti, a obtenu 337 voix au quatrième tour de scrutin, soit 28 voix de plus que le quorum des 305 suffrages nécessaires. Les trois premiers tours de scrutin hier, qui ont parfois tourné à la farce au Sénat, ont en tout cas mis les nerfs de Romano Prodi à rude épreuve. La confusion a montré les tiraillements internes de l’attelage disparate de gauche que conduit Prodi. Ce qui fait dire à l’opposition de droite que la stabilité politique du pays est loin d‘être garantie.