DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Kirghiztan : l'opposition demande des réformes et donne un ultimatum au gouvernement

Vous lisez:

Kirghiztan : l'opposition demande des réformes et donne un ultimatum au gouvernement

Taille du texte Aa Aa
L’opposition kirghize a donné un ultimatum au pouvoir en place. Près de 10 000 personnes ont manifesté samedi calmement dans la capitale Bichkek pour demander au gouvernement de tenir ses promesses de réformes faites il y a un an lors du renversement de pouvoir. Une grande partie des chefs du soulèvement de mars 2005 qui ont porté Koumanbek Bakiev au pouvoir était dans la foule… Omurbek Tekebaiev, ancien porte parole du parlement : “L’ancien régime politique, qui était corrompu, est resté intact. Nous voulons remplacer le régime autoritaire par un régime démocratique…” Les manifestants ont réclamé l’adoption rapide d’une nouvelle constitution et une lutte efficace contre la corruption. Le président Kourmanbek Bakiev soutenu par son Premier ministre s’est défendu devant la foule : “En une année de pouvoir, il est impossible de changer radicalement un régime qui s‘était formé pendant quinze ans” a-t-il plaidé. L’opposition a donné un mois au chef de l’Etat pour trouver des solutions et engager des réformes.