DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nucléaire : Téhéran souffle le chaud et le froid

Vous lisez:

Nucléaire : Téhéran souffle le chaud et le froid

Taille du texte Aa Aa

L’Iran n’a pas l’intention de renoncer à son programme nucléaire. Mahmoud Ahmadinejad reste serein, malgré les risques de durcissement du Conseil de sécurité des Nations-Unies.

Le président iranien continue de souffler le chaud et le froid. Ainsi Téhéran affirme être prêt à coopérer et à reprendre l’application du protocole si son dossier reste entre les mains de l’Agence Internationale à l’Energie Atomique (AIEA). Dans le même temps, l’Iran envisage d’acquérir de nouvelles centrifugeuses, plus perfectionnées, pour son programme d’enrichissement d’uranium. Vendredi l’AIEA a rendu un rapport négatif sur les activités iraniennes. Les grandes puissances qui n’ont pas réussi à faire plier Téhéran sur son programme nucléaire se trouvent désormais devant un double défi : augmenter la pression tout en conservant leur unité. Dès mardi, les membres permanents du Conseil de sécurité plus l’Allemagne doivent discuter d’une stratégie commune à Paris. Aucune sanction n’est encore évoquée, les occidentaux préférant la voie diplomatique, pour le moment.