DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Téhéran pointé du doigt par le rapport de l'AIEA

Vous lisez:

Téhéran pointé du doigt par le rapport de l'AIEA

Taille du texte Aa Aa

Voici le rapport de l’Agence internationale de l‘énergie atomique… Huit pages remises hier aux membres du Conseil de sécurité de l’ONU à New York. Le directeur de l’AIEA, Mohamed el-Baradeï, a précisé dans ce document que l’Iran n’avait pas suspendu ses activités d’enrichissement d’uranium dans le délai fixé et que le pays ne coopérait pas entièrement avec les inspecteurs onusiens.

La réaction de l’ambassadeur américain aux Nations unies, John Bolton : “Il est clair que l’Iran n’a rien fait pour se plier aux résolutions de l’AIEA. Je crois que ce rapport démontre bien que l’Iran a accéléré ses efforts pour acquérir l’arme nucléaire.” Pas de sanctions pour Téhéran dans l’immédiat, l’ambassadeur chinois Wang Guangya a répété qu’il était contre : “Je pense que tous les membres du Conseil savent qu’il s’agit d’une question importante. Et tout ce que nous voulons, c’est travailler pour une solution diplomatique, car la région est déjà dans une situation compliquée.” La Chine se montre donc réticente au projet de résolution que veulent présenter les puissances occidentales la semaine prochaine au Conseil de sécurité, pour sommer Téhéran de freiner ses ambitions atomiques.