DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Italie : le centre-gauche a passé sa première épreuve

Vous lisez:

Italie : le centre-gauche a passé sa première épreuve

Taille du texte Aa Aa

Malgré sa courte victoire aux législatives en Italie, la coalition de centre-gauche sait maintenant qu’elle peut disposer des moyens de gouverner. Les candidats du futur chef de gouvernement Romano Prodi ont finalement été élus samedi pour présider la Chambre des députés et le Sénat. Mais la droite de Berlusconi met toujours en doute la capacité de la gauche de maintenir une stabilité politique.

“Je ne pense pas que le futur gouvernement aura une longue vie, réagit une Italienne, il y a trop de confusion, ça ne marche pas !” “Bien sûr qu’il durera”, dit au contraire un homme. “Moi, j’espérais une victoire plus large de la coalition de centre-gauche, dit un autre, pour écarter totalement de la scène politique Berlusconi, ce personnage qui gangréne la société italienne”.Après avoir longtemps laissé planer le doute, Silvio Berlusconi, le chef du gouvernement sortant, a fini par annoncer samedi qu’il remettrait sa démission au président italien ce mardi, après avoir réuni une dernière fois son conseil des ministres.