DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

"Journée sans immigrés": les Hispaniques ont montré leur force par le boycott

Vous lisez:

"Journée sans immigrés": les Hispaniques ont montré leur force par le boycott

Taille du texte Aa Aa

Des marées humaines ont pris possession des rues américaines ce lundi… comme ici à New-York, ou encore à Chicago. A travers tous les Etats-Unis, les Hispaniques se sont rassemblés, mais ils ont surtout participé à une “journée sans immigrés”, au boycott de toute activité… pour démontrer que sans eux, légaux ou clandestins, le pays cale. L’objectif est de continuer à faire pression sur le Congrès pour obtenir une réforme de l’immigration et la régularisation de 11 à 12 millions de sans-papiers.

Un homme: “Si on n’est pas écouté aujourd’hui, on n’obtiendra jamais rien.“Une femme:” Peut-être que si nous arrêtons de travailler aujourd’hui, nous n’aurons plus de boulot demain.“Un homme: “On ne se bat pas contre l’honneur et la dignité de ce pays. On l’aime parce qu’il nous a donné un toit. On demande seulement que nos droits soient respectés.” Aux Etats-Unis, le 1er mai n’est pas un jour férié. Le boycott n’a donc pas fait l’unanimité, certains craignant des sanctions de la part de leur employeurs. Par conséquent, les manifestations se sont déroulées surtout en fin de journée.