DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Aéroports : le britannique BAA dit non à l'offre d'achat de l'espagnol Ferrovial

Vous lisez:

Aéroports : le britannique BAA dit non à l'offre d'achat de l'espagnol Ferrovial

Taille du texte Aa Aa

Le concessionnaire aéroportuaire britannique BAA a officiellement rejeté mercredi l’OPA hostile d’un montant de 12,7 milliards d’euros faite par le groupe espagnol Ferrovial.

En lançant sa défense officielle contre l’offre de Ferrovial, BAA a déclaré qu’elle sous-valorisait ses actifs aéroportuaires. Et comme les analystes s’y attenaient, le concessionnaire britannique n’a pas offert de cash ni de gratifications à ses actionnaires pour qu’ils rejettent l’offre.

Le message du directeur général de BAA aux actionnaires a été le suivant : “ne vendez pas vos actions, ce n’est pas le bon moment, ce n’est pas le bon prix”.

Le groupe espagnol Ferrovial dont le métier premier est celui de la construction : routes, autoroutes, immobilier; s’est diversifié depuis une dizaine d’années dans le secteur de la concession: parkings et aéroports notamment. La valeur boursière du groupe Ferrovial a augmenté de plus de 40% sur les douze derniers mois.