DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Tchad se choisit un président, entre boycott de l'opposition et menace rebelle

Vous lisez:

Le Tchad se choisit un président, entre boycott de l'opposition et menace rebelle

Taille du texte Aa Aa

Il a été l’un des premiers à voter ce matin au Tchad. Le président sortant Idriss Deby Itno devrait remporter le scrutin présidentiel qui se déroule aujourd’hui dans ce pays d’Afrique. Près de 6 millions d‘électeurs sont appelés aux urnes, dans un climat tendu, entre le boycott de l’opposition et la menace des attaques rebelles. le Tchad est dirigé depuis 16 ans par le même homme, Idriss Deby est arrivé au pouvoir par les armes en 1990. A 54 ans, il brigue donc un troisième mandat. L’opposition appelle au boycott de ces élections, comme l’explique son leader, Kamougue Abderkoder : “Le président a créé un système où il peut gagner sans effort, ce n’est plus une élection, c’est pour cela qu’on y participe pas”.

Pour les Tchadiens le principal enjeu est surtout l’attitude des rebelles. Ces derniers appellent aussi au boycott, et promettent une offensive massive dans les prochains jours pour renverser le président. Mi-avril ils ont été repoussés aux portes de la capitale N’Djamena. Le sanglant affrontement avec les forces gouvernementales a fait plusieurs centaines de morts.