DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Défaite annoncée pour Tony Blair aux élections locales

Vous lisez:

Défaite annoncée pour Tony Blair aux élections locales

Taille du texte Aa Aa

Jours de campagne non stop pour Tony Blair. Le Premier ministre britannique n’a pas ménagé sa peine pour haranguer l‘électeur : aujourd’hui, un quart des 19 500 élus locaux d’Angleterre uniquement, doit être renouvelé. Et les pronostics sont mauvais.

Le grand gagnant pourrait bien être le British National Party (BNP), le Parti national britannique, qui allie extrême-droite et racisme. Il faut dire qu’en 9 jours seulement, les travaillistes au pouvoir ont accumulé les bourdes : liaison extraconjugale, pots-de-vin ou encore délinquants étrangers dans la nature. Résultat, les sondages attribuent entre 3 et 6 pour cents au BNP. Pour un des analystes de l’institut de sondage Yougov, “l’avance de l’extrême droite est toujours alarmante. Mais je ne pense pas que ce pays soit en train de basculer dans l’extrémisme. Je crois que c’est très improbable. Il faut avoir du recul. Les votes en faveur du BNP sont des votes de protestation”. Le Labour espère limiter les dégâts et ne pas faire moins qu’au précédent scrutin local : le parti était arrivé en 3e position derrière les conservateurs et les libéraux-démocrates. En attendant les résultats, médias et spécialistes spéculent sur un remaniement ministériel dès la semaine prochaine.