DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Investiture du nouveau gouvernement israélien devant la Knesset

Vous lisez:

Investiture du nouveau gouvernement israélien devant la Knesset

Taille du texte Aa Aa

Ehud Olmert annonce la couleur : si l’Autorité palestinienne ne coopère pas, Israël fixera unilatéralement ses frontières. C’est ce qu’a déclaré le Premier ministre israélien devant les députés de la Knesset avant l’investiture de son nouveau gouvernement.

Ehud Olmert faisait allusion au plan de retrait partiel de la Cisjordanie qu’il envisage de mettre en oeuvre et qui vise à la fixation des frontières de l’Etat hébreu d’ici quatre ans. “Mon gouvernement préfère négocier avec une Autorité palestinienne qui se tient aux principes de la feuille de route, qui combat et désarme les groupes terroristes et qui respecte les accords passés jusqu‘à présent avec l’Etat d’Israël”, a déclaré M. Olmert. Le président palestinien Mahmoud Abbas a immédiatement réagi, se disant prêt à des “négociations immédiates” avec le nouveau gouvernement israélien. Le vote d’investiture ne devrait être qu’une formalité. La coalition emmenée par Kadima, le parti d’Ehud Olmert, a la majorité absolue au parlement. Parmi les principaux ministres, Amir Peretz, chef du parti travailliste, est à la Défense, et Tzipi Livini, étoile montante du parti Kadima, conserve le portefeuille primordial des Affaires étrangères.