DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Taux d'intérêt : statu quo pour la BCE et la banque d'Angleterre jeudi

Vous lisez:

Taux d'intérêt : statu quo pour la BCE et la banque d'Angleterre jeudi

Taille du texte Aa Aa

La hausse des taux d’intérêt dans la zone euro n’a pas eu lieu jeudi et la réunion du conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne a laissé inchangé son principal taux d’intérêt.
Mais l‘économie de la zone euro paraît bien engagée sur la voie de la reprise et l’inflation, alimentée par le pétrole cher, recommence à progresser.

Dans son traditionnel commentaire d’après réunion, Jean-Claude Trichet, le président de la BCE a d’ailleurs préparé les marchés à une future hausse des taux d’intérêt en notant la forte activité de l‘économie mondiale et le bénéfice que peut en tirer l’industrie exportatrice de la zone euro. De plus a ajouté Jean-Claude Trichet, les investissements des entreprises vont bénéficier de la hausse des bénéfices.

Tant et si bien que le taux auquel la Banque centrale européenne prête de l’argent aux banques privées de la zone euro se situe toujours à 2,50%, alors que le taux canadien est à 4%, celui de la Fed américaine à 4,75% alors que le loyer de l’argent au Japon est encore pour un temps proche de zéro et que le taux de la Banque d’Angleterre reste à 4,50% après que son comité de politique monétaire a opté pour le statu quo jeudi également. Si dans la zone euro il est question de relever le loyer de l’argent, en Grande Bretagne les avis des analystes divergent et les arguments pour une baisse ou pour une hausse, n’arrivent pas à prendre le pas les uns sur les autres.