DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le labour en perte de vitesse

Vous lisez:

Le labour en perte de vitesse

Taille du texte Aa Aa

Les premiers résultats des élections locales confirment les sombres prévisions pour le parti travailliste en Grande-Bretagne. Le labour a perdu le contrôle de plusieurs conseils ainsi que plus de 120 conseillers, selon les résultats annoncés dans 110 collectivités locales.

23 millions de Britanniques ont été appelés à renouveler hier 176 conseillers locaux en Angleterre exclusivement. Les travaillistes se sont préparés à être sanctionnés après la série de scandales et de bourdes au sein du gouvernement ces deux dernières semaines. Tony Blair pourrait procéder à un remaniement ministériel. La question d’un départ du premier ministre n’est pas non plus écarté. Selon un sondage publié par la télévision publique britannique, 50% de la population veut que Tony Blair quitte Downing Street d’ici la fin 2006. Le chef du parti conservateur, David Cameron, lui, se frotte les mains. Selon les premiers résultats, les Tories ont gagné plus de 120 sièges de conseillers. Ce scrutin est un test pour Blair et le Labour, mais aussi pour les nouveaux dirigeants des conservateurs et les libéraux-démocrates qui veulent faire leur preuve. Libération sans expulsion de prisonniers étrangers, réduction des budgets des hôpitaux, liaison extraconjugale du vice-premier ministre : tous ces dossiers ont jeté le discrédit sur le gouvernement britannique.