DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Constitution européenne toujours en question

Vous lisez:

La Constitution européenne toujours en question

Taille du texte Aa Aa

L’avenir de l’Europe passe-t-il par le traité constitutionnel ? Depuis les “non” français et néerlandais, c’est la grande inconnue. Jose Manuel Barroso affirme que l’Europe est sortie de sa période de “dépression”. Au Parlement européen, le sujet est plus que jamais d’actualité. Josep Borrell:
“L’Europe aujourd’hui se demande si la Constitution va entrer en vigueur, s’il est nécessaire de réécrire certaines parties de cette constitution et si oui,
lesquelles et comment, s’il faudrait l’appeler autrement. Certains se demandent s’il ne vaudrait pas mieux l’abandonner, et tous se demandent quelles sont les erreurs que nous avons commises et comment il est possible de réconcilier les peuples européens avec ce projet.”

L’Estonie se s’embarrasse pas de questions: ce mardi, Journée de l’Europe, le pays devrait ratifier le traité constitutionnel. A priori une simple formalité, la ratification se faisant par voie parlementaire. Deux ans après son adhésion, l’Estonie deviendra alors le quinzième Etat-membre à adopter la Constitution européenne. Huit pays en revanche ont décidé de faire une pause après les rejets français et néerlandais.
Cette période de réflexion s’achève en principe le mois prochain. Mercredi, la Commission européenne apportera sa pierre à l‘édifice en présentant ses propositions. Les chefs d’Etat et de gouvernement en discuteront lors de leur prochain sommet, les 15 et 16 juin.