DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Italie toujours en quête d'un président

Vous lisez:

L'Italie toujours en quête d'un président

Taille du texte Aa Aa

Nouveaux essais ce mardi pour tenter d‘élire le président de la République italienne. Le premier tour de scrutin s’est révélé non concluant lundi. Faute de consensus droite-gauche, aucun candidat n’est parvenu à rassembler la majorité des deux-tiers requise lors des trois premiers tours. La personnalité présentée par la coalition de la droite, Gianni Letta, a obtenu 369 voix. L’Union de la gauche avait donné pour consigne de voter blanc pour que son candidat, Giorgio Napolitano, n’apparaisse pas comme le président d’un seul camp.

“Je sais qu’il y a débat au sein de la coalition de droite, estime désormais Romano Prodi. J’espère qu’il aboutira à un accord et que la droite décidera finalement de voter pour Napolitano”. Ce n’est qu’au quatrième tour que la coalition de Prodi pourrait faire élire son candidat sans problème : la majorité simple suffirait. Mais une telle issue pourrait radicaliser durablement l’affrontement entre les deux blocs qui se partagent l’Italie en deux.