DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Recours contre la libération de Saed El Harrak

Vous lisez:

Recours contre la libération de Saed El Harrak

Taille du texte Aa Aa

En Espagne, les familles des victimes des attentats du 11 mars n’ont pas apprécié que Saed El Harrak soit remis en liberté. Elles ont déposé aujourd’hui un recours contre sa libération sous condition par la procureure Olga Sanchez. El Harrak est inculpé dans les attentats islamistes de mars 2004 à Madrid.

Pilar Manjon, de l’association des victimes du 11 mars : “Si quelqu’un ne sait pas quel jour on a arrêté chacun des accusés, et bien il faut quand même qu’il y ait un responsable”. Le juge d’instruction et la procureure ont en effet omis de prolonger la détention de Saed El Harrak, permettant ainsi sa mise en liberté hier. El Harrak doit tout de même se présenter deux fois par jour au commissariat le plus proche de son domicile, son passeport a été confisqué et il reste sous surveillance policière. Vingt-neuf personnes ont été inculpées le 11 avril en relation avec les attentats islamistes de mars 2004 à Madrid, qui ont fait 191 morts et 1755 blessés.