DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un crime raciste et aveugle dans les rues d'Anvers

Vous lisez:

Un crime raciste et aveugle dans les rues d'Anvers

Taille du texte Aa Aa

Un jeune homme de 18 ans, semble-t-il proche de l’extrême-droite, a abattu une femme d’origine africaine et la petite fille blanche de 8 ou 9 ans qu’elle promenait. Il avait blessé au thorax une femme d’origine turque, quelques instants avant.

Le meurtrier a été arrêté dans sa chasse mortelle par un policier qui l’a touché au ventre. Le drame s’est déroulé en plein centre d’Anvers. Le Premier ministre Guy Verhofstadt appelle au calme : “Cet acte horrible est une forme de racisme extrême et il doit faire prendre conscience à chaque citoyen où ces idées d’extrême-droite peuvent mener. Je veux aussi lancer un appel à toutes les communautés de notre pays, au nom du gouvernement pour qu’elles réagissent avec précaution à ce crime lâche”. La Belgique craint une réponse de la communauté étrangère. La deuxième ville du pays compte de nombreux immigrés, mais c’est aussi le bastion de l’extrême-droite en Flandres. Cette attaque survient un mois après le meurtre à la gare de Bruxelles d’un adolescent de 17 ans, tué pour son lecteur MP3.