DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un rapprochement historique entre les églises orthodoxes de Russie et de l'étranger

Vous lisez:

Un rapprochement historique entre les églises orthodoxes de Russie et de l'étranger

Taille du texte Aa Aa

Une résolution a été adoptée à San Francisco par les dignitaires et représentants orthodoxes de l‘étranger, et ces derniers, après plus de 80 ans de séparation, acceptent enfin de considérer le Patriarche de Moscou comme leur chef spirituel. C’est le père Alexander qui a négocié avec le Patriarcat de Moscou :

“Nous avons décidé aujourd’hui que l‘époque de l’existence séparée et désolidarisée de l’Eglise russe de l‘étranger est à présent révolue”. Les délégués de la diaspora orthodoxe du monde entier se sont en effet réunis aux Etats-Unis pour négocier cette grande décision qui consacre désormais l’unité spirituelle entre église russe et église de l‘étranger. Le père Nikolai Balashov, du Patriarcat de Moscou : “C’est évidemment un développement important pour l’Eglise orthodoxe russe, pour toute la famille des églises orthodoxes du monde, mais encore plus pour notre peuple car cette décision reconstruit l’unité des Russes, divisés depuis la catastrophe de la Révolution et de la guerre civile. C’est un signe spirituel du fait que cette division est terminée”. La disapora orthodoxe a longtemps été opposée aux relations étroites entre le Kremlin et l’Eglise de Russie. Il faut remonter à 1917 et la Révolution d’octobre pour retrouver l’origine du schisme, c’est le bolchévisme qui avait alors chassé à l‘étranger des milliers d’Orthodoxes.