DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Chavez et Morales porte-drapeau de l'anti-impérialisme américain et libéral

Vous lisez:

Chavez et Morales porte-drapeau de l'anti-impérialisme américain et libéral

Taille du texte Aa Aa

Hugo Chavez et Evo Morales ont conclu le contre-sommet Union Européenne-Amérique Latine/Caraïbes en porte-drapeau de l’anti-impérialisme américain et des politiques néo-libérales.

Les présidents vénézuélien et bolivien, dont les ressources pétrolières et gazières sont très convoitées, ont participé samedi soir à Vienne à la dernière réunion d’un autoproclamé “tribunal des peuples”. Après avoir décrété, le 1er mai dernier, la nationalisation des hydrocarbures, Evo Morales a tenté de calmer le jeu devant les critiques internationales notamment celles du Brésil et du Royaume-Uni. Le président bolivien a garanti une “sécurité juridique pour les entreprises étrangères tout en rappelant le droit souverain de son pays à disposer de ses ressources”. L’Union européenne a appelé à une concertation renforcée avec l’Amérique Latine et les Caraïbes notamment sur les questions énergétiques et politiques. De leurs côtés, les altermondialistes ont manifesté une nouvelle fois samedi dans les rues de Vienne pour demander la mise en place d’“une vraie politique solidaire” entre les Européens et l’ensemble Amérique Latine/Caraïbes.