DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Brésil : l'offensive de la pègre gagne du terrain

Vous lisez:

Brésil : l'offensive de la pègre gagne du terrain

Taille du texte Aa Aa

Les habitants de São Paolo, l’Etat le plus riche mais aussi le plus peuplé du Brésil, ont vécu leur troisième nuit d’angoisse consécutive. Depuis le début des attaques, 78 personnes ont été tuées. Dimanche, 70 autobus ont été brulés. Un chauffeur raconte : “Trois hommes armés sont montés. Ils ont pris l’argent de la caisse. Ils ont pointé leur pistolet sur moi et ils ont mis le feu au bus”.

Des coups de feu ont également été tirés contre des banques et une station de métro. L’offensive mafieuse serait une représaille contre les autorités après le transfert de 765 détenus dans des centres de haute sécurité. Selon le Procureur de São Paolo, Rodrigo Pinho “ces mafieux devraient déjà être dans des prisons de haute sécurité. Le ministère public a sollicité leur transfert depuis longtemps.” Tout a commencé vendredi par des mutineries coordonnées par le PCC, le “Premier commando de la capitale”, principale organisation criminelle du pays. Des mutineries qui touchent maintenant deux autres Etats du sud et du centre-ouest du Brésil.