DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Espagne : les Canaries demandent de l'aide au gouvernement

Vous lisez:

Espagne : les Canaries demandent de l'aide au gouvernement

Taille du texte Aa Aa

Les autorités de l’archipel espagnol des Canaries lancent un SOS. Elles sont débordées par une arrivée massive sur leurs côtes d‘émigrants clandestins africains : près d’un millier en trois jours, un record depuis janvier qui fait craindre une aggravation du phénomène. Appel entendu. Le gouvernement espagnol a convoqué ce lundi une réunion interministérielle de crise. Il annonce un renforcement de sa surveillance maritime et aérienne des côtes concernées, et de nouveaux rapatriements de clandestins dans les prochains jours.

“Celui qui entre de façon irrégulière, tôt ou tard, il devra partir, explique la vice-présidente espagnole, donc un des principaux éléments de notre politique, c’est le rapatriement, tout en repectant, comme nous le faisons, les droits de l’Homme, les droits de ces gens qui viennent à la recherche d’un avenir meilleur”. Cet afflux vers les Canaries s’explique par le renforcement par l’Espagne et le Maroc du contrôle du détroit de Gibraltar. Les mafias de passeurs ont ouvert depuis la Mauritanie une nouvelle route plus au sud, en direction des îles les plus éloignées de l’archipel espagnol. Les autorités des Canaries s’alarment en outre de la sophistication croissante des mafias. Elles les soupçonnent d’utiliser de gros bateaux qui remorqueraient ou embarqueraient les barques de clandestins jusqu‘à proximité des côtes.