DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Fin des mutineries dans l'Etat de Sao Paulo au Brésil

Vous lisez:

Fin des mutineries dans l'Etat de Sao Paulo au Brésil

Taille du texte Aa Aa

Les autorités ont annoncé la libération de quelque 240 otages par la négociation, sans incidents ni victimes. L’offensive du crime organisé dans les prisons et contre les forces de l’ordre s‘était poursuivie et étendue lundi aux transports en commun. Les violences ont fait au moins 81 morts depuis vendredi, dont 39 policiers.

C’est le PCC, le Premier commandement de la capitale, un puissant gang qui est accusé d’avoir lancé cette offensive. La crise a pris de l’ampleur lundi avec l’incendie d’une cinquantaine de bus et d’agences bancaires. Outre les problèmes de transport qui ont contraint des habitants à se déplacer à pied, certains secteurs d’activités ont été paralysés : des magasins et des centres commerciaux ont été fermés à Sao Paulo, coeur économique du Brésil.