DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le président américain poursuit sa campagne contre l'immigration clandestine

Vous lisez:

Le président américain poursuit sa campagne contre l'immigration clandestine

Taille du texte Aa Aa

Après avoir annoncé l’envoi de 6000 soldats le long de la frontière américano-mexicaine, le président des Etats-Unis s’est rendu sur place jeudi. George Bush entend durcir les conditions d’entrée sur le territoire américain : “Nous voulons que nos frontières soient ouvertes au commerce et à l’immigration légale. Nous voulons aussi qu’elles soient fermées aux immigrants clandestins, aux criminels, aux dealers et aux terroristes. Voilà notre objectif.” Le débat sur l’immigration est sensible pour le président, à six mois des élections législatives.

George Bush propose une régularisation temporaire pour les quelques douze millions de clandestins qui vivent aux Etats-Unis. Au moment même où son Sénat vient de voter la construction de barrières de sécurité sur 600 km le long de la frontière. Au Mexique, le débat provoque l’ire des autorités. Le ministre mexicain des Affaires étrangères, Luis Ernesto Derbez, déclare : “Il y a douze millions de Mexicains de l’autre côté de la frontière, douze millions de personnes qui vivent chaque jour dans l’angoisse et attendent une réforme qui leur permettrait de vivre dans la paix.” Mexico enverra dans les prochains jours une protestation officielle à Washington.