DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Libération provisoire de l'ex-président péruvien Alberto Fujimori

Vous lisez:

Libération provisoire de l'ex-président péruvien Alberto Fujimori

Taille du texte Aa Aa

Alberto Fujimori est libre… du moins de façon provisoire : la Cour suprême du Chili a accordé la liberté conditionnelle ce jeudi à l’ex-président péruvien, qui était détenu à Santiago du Chili dans l’attente d’une éventuelle extradition réclamée par le Pérou.

Président du Pérou de 1990 à 2000, Fujimori avait quitté son pays au plus fort d’un scandale politico-financier, et il est aujourd’hui réclamé par la justice péruvienne pour une vingtaine d’affaires portant sur des dossiers de corruption et de violations des droits de l’Homme. Réaction au Pérou d’Alcides Chamorro, député : “Je pense que c’est un triomphe pour Fujimori et cela oblige la justice péruvienne et l’accusation à multiplier ses efforts en ce qui concerne les preuves. Cela ne suffit pas qu’il y ait douze demandes d’extradition, il doit y avoir des éléments de preuve, spécialement concernant les crimes contre l’humanité qui justifient l’extradition pour les cours chiliennes”. Fujimori avait passé cinq ans au Japon, d’où il est originaire, après sa démission en 2000. Arrivé incognito au Chili en novembre dernier, il a été arrêté, les autorités chiliennes doivent à présent se prononcer sur son extradition vers le Pérou dans un mois.