DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Monténégro retient son souffle

Vous lisez:

Le Monténégro retient son souffle

Taille du texte Aa Aa

Ce dimanche, près de 500.000 électeurs doivent décider par référendum si le pays doit voler de ses propres ailes ou rester attaché à la Serbie. Ce vote historique divise le pays et fait craindre des violences à l’annonce du résultat. Pour éviter toute contestation, 3000 observateurs ont été déployés.

Les derniers sondages créditent les indépendantistes d’un peu plus de 56% des voix. Mais pour que la victoire soit validée, un seuil de 55% des votants doit être atteint ainsi qu’une participation supérieure à 50%. Le président monténégrin Filip Vujanovic s’est dit sûr de la victoire mais a tenu à rassurer: en cas de défaite il n’y aura pas de déclaration unilatérale d’indépendance. Les partisans de l’union avec la Serbie misent tout sur la difficulté de leurs adversaires à atteindre les seuils fixés par l’Union européenne. Pour Belgrade, la volonté des indépendantistes est considérée comme une trahison. Le Monténégro et la Serbie forment depuis 2003 une union chaotique sur les ruines de la Yougoslavie.