DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Australie à la rescousse du Timor-Est

Vous lisez:

L'Australie à la rescousse du Timor-Est

Taille du texte Aa Aa

Les tueries perpétrées au Timor-Est ravivent au sein de la population les pires souvenirs d’il y a sept ans. Cette fois, le chaos est provoqué par de violents affrontements armés entre des forces de police ou de l’armée régulière et des soldats déserteurs. Ces combats secouent la capitale, Dili, depuis des jours.Les civils sont aussi durement frappés. Durant la nuit de jeudi à vendredi à Dili, des inconnus ont arrosé d’essence les murs d’une maison avant d’y mettre le feu. Scènes insoutenables des corps d’une femme et de ses cinq enfants carbonisés. “Nous venons de voir le pire jour de l’histoire de ce pays depuis l’indépendance, témoigne l’ambassadeur des Etats-Unis au Timor-Est. Nous espérons tous que les choses vont s’améliorer”.

L’indépendance du petit pays avait été réclamée avec un “oui” massif lors d’un référendum en 1999. Mais des milices soutenues par l’Indonésie avaient contesté en provoquant un bain de sang. Le gouvernement est-timorais, impuissant face à cette nouvelle flambée de violence, a dû se résoudre à faire appel à des armées étrangères, les troupes australiennes en tête. “Nous resterons aussi longtemps que nécessaire, déclare le commandant des forces australiennes sur place. Si cela veut dire des semaines ou des mois, ce n’est pas un problème”. Les soldats autraliens seront prochainement rejoints au Timor-Est par des militaires néo-zélandais et malaisiens, ainsi que par des gendarmes du Portugal.