DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Affrontements à Moscou entre homosexuels et ultranationalistes

Vous lisez:

Affrontements à Moscou entre homosexuels et ultranationalistes

Taille du texte Aa Aa

Tout est parti de l’interdiction de la Gay pride par le maire de Moscou, Yuri Lushkov, ce dernier estimant qu’elle était “moralement inadmissible”. Le responsable de la Gay pride Nicolai Alexeiev avait pris acte de ce refus et appelé à manifester. Un dépôt de gerbe aurait dû avoir lieu près de la tombe du soldat inconnu, un choix symbolique pour établir un parallèle entre leur combat contre l’homophobie en Russie et celui de l’URSS contre le nazisme.

Les heurts ont debuté aux abords de la Place rouge… des groupuscules extrémistes aux cris de “Moscou n’est pas Sodome”, se sont violemment confrontés aux homosexuels. Les forces de l’ordre ont chargé sans discrimination et procédé à une centaine d’arrestations.