DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Indonésie : les hôpitaux saturés

Vous lisez:

Indonésie : les hôpitaux saturés

Taille du texte Aa Aa

Les blessés, par centaines, affluent encore en ce moment dans les hôpitaux de l‘île… Ceux de la ville de Yogyakarta sont surchargés, exemple ainsi à l’hôpital public de Yogyakarta où plus de 1500 patients sont déjà pris en charge, mais une bonne partie dans les couloirs et souvent à même le sol. Les blessés, pour leur grande majorité, souffrent de fractures et de coupures.

Le bilan du séisme risque encore de s’alourdir, en effet de nombreuses personnes sont toujours coincées sous les décombres. De plus des problèmes de coupures d‘électricité et de communications téléphoniques viennent, comme souvent dans ces cas-là, compliquer les opérations de secours. Dans le chaos qui a suivi le séisme, les rumeurs d’un tsunami imminent ont jeté dans les rues des milliers d’habitants paniqués… La rumeur s’est heureusement révélée infondée. Le tremblement de terre a par ailleurs renforcé l’activité du volcan Mérapi, situé non loin de là et déjà actif depuis plusieurs semaines, une éruption a en effet suivi de peu le séisme.