DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Election présidentielle en Colombie

Vous lisez:

Election présidentielle en Colombie

Taille du texte Aa Aa

La Colombie doit élire un nouveau président aujourd’hui. L’actuel chef de l’Etat, Alvaro Uribé, part favori du scrutin. Si l’on en croit les sondages, il pourrait même être élu dès le premier tour.

Son programme : mettre en place une politique de “main dure” contre les guérillas et renforcer la sécurité dans le pays, ravagé par 40 ans de guerre civile. Alvaro Uribé met en avant les bons résultats de l‘économie. Pourtant, la pauvreté et les inégalités sociales sont toujours aussi préoccupantes en Colombie. Face à lui, un candidat de gauche à la popularité croissante : Carlos Gaviria,du Pôle démocratique. Les intentions de vote en sa faveur ont quadruplé en quelques semaines. Il est crédité d’environ 25% des voix. Gaviria a réussi à mobiliser les foules lors de ses meetings. Il milite pour plus de réformes sociales. Troisième candidat d’importance dans cette élection présidentielle : Horacio Serpa, un avocat de l’opposition libérale, et candidat malheureux lors des scrutins de 98 et de 2002. Il est crédité de 10% des voix. Trois autres petits candidats sont en lice mais sont généralement crédités de moins de 2% des intentions de vote. Alors que l‘élection devrait se dérouler dans un climat beaucoup moins violent que les précédentes, l’abstention pourrait atteindre un niveau élevé. Certains sondeurs estiment qu’elle pourrait s‘élever à 60%. Les otages des FARC sont restés les grands oubliés de la campagne. Le nom de la franco-colombienne, Ingrid Bétancourt, détenue depuis 51 mois, n’a presque jamais été mentionné.