DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Retour progressif à une situation normale au Timor oriental

Vous lisez:

Retour progressif à une situation normale au Timor oriental

Taille du texte Aa Aa

Après les violences des derniers jours, l’armée australienne arrivée en renforts et appuyée par les Malaisiens et les Portugais a sécurisé les principaux points stratégiques de la ville.

Le contingent de 3000 homme a également entrepris de désarmer les jeunes milices qui se battent toujours entre elles à Dili, la capitale, de Timor Est… Ce pays, le plus pauvre d’Asie, est indépendant depuis 2002 mais une fracture existe aujourd’hui entre ses parties est et ouest dont les populations – entre autres – parlent des dialectes différents… Une situation cristallisée ces derniers temps par la rébellion d’une partie de l’armée timoraise, qui s’est dite victime de discriminations, et dont une manifestation a été violemment réprimée. Depuis, les violents affrontements entre forces restées loyales au gouvernement et milices rebelles ont fait plus de vingt morts et fait fuir la population, jusqu‘à ce que des forces étrangères, sur demande du gouvernement, ne s’interposent. Peu à peu tout le territoire du Timor-Est devrait revenir au calme, et le risque de guerre civile que certains invoquaient semble écarté.