DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Dili retrouve un calme relatif

Vous lisez:

Dili retrouve un calme relatif

Taille du texte Aa Aa

Le gouvernement timorais n’a pas fini de débattre de l’issue de la crise qui a fait près de vingt morts en un mois. Toutefois, le président Gusmao, héros de l’indépendance timoraise, semble être parvenu à ramener le calme. “Vous devriez rentrer chez vous. Nous vous promettons de résoudre le problème du Timor-Est”, lançait Xanana Gusmao aux manifestants venus défiler sous ses fenêtres. Un appel au calme nécessaire si l’on en croit les images de ce lundi. Une centaine de Timorais a pillé, dans la matinée, un entrepôt du Programme alimentaire mondial sous le regard impuissant des troupes étrangères.

Reste à savoir qui va payer le prix des affrontements qui ont opposé rebelles et soldats timorais. Les ministres de l’Intérieur et de la Défense pourraient perdre leurs portefeuilles pour avoir violemment réprimé une manifestation de soutien à des militaires révoqués. Le Premier ministre, dont les manifestants réclamaient la démission, devrait lui rester en place.

En attendant, la force multinationale, composée de soldats australiens, néo-zélandais, malaisiens et portugais, affirme avoir désarmé les gangs d’insurgés. Des troupes étrangères qui resteront sur place pour maintenir cette paix fragile.