DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Explosion de violence à Kaboul

Vous lisez:

Explosion de violence à Kaboul

Taille du texte Aa Aa

La capitale afghane a été secouée ce matin par des manifestations violemment réprimées par la police et les forces de coalition. Les manifestants, surexcités, ont tenté de se rendre sans succès à l’ambassade des Etats-Unis, dans le quartier où se trouvent aussi des bâtiments de l’ONU et où vivent de nombreux étrangers. A l’origine de cette fureur, un accident de la route au nord de Kaboul, provoqué par un véhicule américain qui s’est écrasé sur plusieurs voitures, tuant quatre personnes. Les marines, pris à partie après l’accident, auraient tenté de s’enfuir en tirant sur la foule pour dégager le passage. Au moins quatre civils afghans de plus sont morts. Réaction américaine : “Nous espérons déterminer les faits qui concernent cet incident et nous allons coopérer pleinement avec les autorités afghanes. Une compensation sera payée aux gens concernés”.

Après la bavure américaine, une foule déchaînée a voulu s’en prendre aux forces d’occupation et les manifestants, souvent très jeunes, ont tenté de forcer des barrages. Au moins treize d’entre eux seraient morts sous les balles de la police, une centaine d’autres sont blessés.

Un manifestant : “Nous voulons que les Américains partent de ce pays ! Nous haïssons l’Amérique ! Ils n’ont aucun sens de la responsabilité ! Ils conduisent sur la route et tuent des gens innocents !” La foule s’en est aussi prise à une école, à des restaurants et à des voitures civiles. Selon les dernières informations, la situation serait à présent enfin revenue au calme.