DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La chef de la diplomatie israélienne cherche le soutien de la Turquie

Vous lisez:

La chef de la diplomatie israélienne cherche le soutien de la Turquie

Taille du texte Aa Aa

En visite à Ankara, Tzipi Livni a défendu le plan unilatéral de règlement du conflit israélo-palestinien qui prévoit qu’Israël fixe, seul, les frontières de Cisjordanie. Devant son homologue turc, Abdullah Gül, Livni a souligné que, depuis l’accession des radicaux palestiniens du Hamas au pouvoir, l’Etat hébreu n’avait plus d’interlocuteur pour négocier.

“C’est dans l’intérêt du peuple palestinien mais peut-être pas dans celui de ses dirigeants, qui aimeraient détruire Israël et le rayer de la carte. Alors excusez-moi de ne pas coopérer avec ce genre de dirigeants”, explique la ministre israélienne des Affaires étrangères. “Nous ne voulons pas punir les Palestiniens pour leur vote”. Les excellentes relations qu’entretiennent Israël et la Turquie ont été quelque peu ternies par la visite d’une délégation du Hamas, reçue à Ankara en février dernier, peu après la victoire du mouvement radical aux élections législatives palestiniennes.