DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le président Gusmao appelle à la réconciliation

Vous lisez:

Le président Gusmao appelle à la réconciliation

Taille du texte Aa Aa

Les affrontements au Timor-Est ont fait près de 90 000 réfugiés en un mois. Une centaine de déplacés a pillé, ce lundi matin, un entrepôt du Programme alimentaire mondial sous le regard impuissant des troupes étrangères. Près de 2500 soldats australiens, néo-zélandais, malaisiens et portugais tentent de ramener le calme au Timor-Est.

Après 4 ans d’indépendance à peine, les affrontements qui opposent rebelles et forces de l’ordre ont fait une vingtaine de morts depuis un mois. Le 28 avril dernier, une manifestation de soutien à 600 soldats révoqués avait été violemment réprimée par les forces de sécurité. Depuis, les affrontements se multiplient entre déserteurs et loyalistes. Un conflit également lié à la fracture entre habitants de l’ouest et ceux de l’est. Deux parties que le président Gusmao entend réconcilier. Après une réunion ministérielle d’urgence, le charismatique chef d’Etat a lancé un appel à la réconciliation. Selon une source proche du gouvernement, Xanana Gusmao entend désarmer les loyalistes et réintégrer les déserteurs.