DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Massacre d'Haditha en Irak : le Pentagone enquête

Vous lisez:

Massacre d'Haditha en Irak : le Pentagone enquête

Taille du texte Aa Aa

Les Irakiens l’ont appris par la presse: le Pentagone enquête sur le massacre d’Irakiens à Haditha. Quinze civils tués par explosifs selon les soldats, 24 assassinés par les soldats américains, selon des témoins.

Le sénateur américain John Warner appelle au calme et admet que l’enquête a trop tardé. “En tant que président de la commission d’enquête du Sénat, je peux assurer au public américain que nous ferons exactement comme avec Abou Ghraib. Ces gens ont témoigné sous serment, et se sont complètement expliqués,” a-t-il expliqué à la télévision américaine. De nombreux Irakiens affirment que les Américains appliquent la loi de la jungle. Le représentant démocrate John Murtha, veut tirer l’affaire au clair. “Il n’y a pas de doutes sur les faits. Le problème est: qui a couvert? Et pourquoi avoir attendu aussi longtemps? Les faits remontent à six mois. Ils se sont rendus sur place le lendemain, ils savaient que quelque chose n’allait pas. Il leur a fallu deux ou trois jours pour dire qu’ils avaient été assassinés,” a-t-il analysé à la télévision. Le Pentagone met la touche finale à deux rapports d’enquête: une enquête criminelle et une administrative, pour savoir comment la hiérarchie militaire a géré l’affaire. Le 19 novembre dernier à Haditha, jusqu‘à vingt-quatre Irakiens, dont des femmes et des enfants, auraient été tués par des Marines, dans des conditions qui restent donc encore floues.