DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Elections locales : victoire du camp Prodi

Vous lisez:

Elections locales : victoire du camp Prodi

Taille du texte Aa Aa

Avantage au centre-gauche aux élections locales partielles italiennes : de Bruxelles, où il se trouvait hier, le Premier ministre italien, Romano Prodi, a regardé ses troupes briser les rêves de revanche de Silvio Berlusconi, défait de justesse aux législatives d’avril. Il a rejeté comme non pertinente la tentative du chef de file du centre-droit, de faire de ce scrutin un test pour le gouvernement, cinq jours à peine après que ce dernier eut prêté serment.

Des cinq grands enjeux du scrutin, seules la région de Sicile et la mairie de Milan échappent à la gauche. A Turin, Naples et Rome, les maires sortants sont réélus dès le premier tour, améliorant même leur score de 2001. C’est le cas de Walter Veltroni, reconduit triomphalement avec plus de 60 % des voix à Rome. Quant aux victoires du camp Berlusconi, elles sont amères : à Milan, Letizia Moratti parvient à conserver la municipalité à la droite, mais elle a été mise en difficulté. Même scenario pour la région de Sicile. Ceci dit, Silvio Berlusconi ne s’avoue pas vaincu. Il compte bien en découdre de nouveau avec le centre-gauche dès le 25 juin, date du referendum sur la réforme de l’Etat italien.