DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un plan pour freiner l'immigration sur les rives canariennes

Vous lisez:

Un plan pour freiner l'immigration sur les rives canariennes

Taille du texte Aa Aa

L’agence pour la coordination des frontières extérieures de l’Union a dévoilé son plan pour freiner l’immigration clandestine sur les côtes des îles Canaries. L’opération, pour laquelle un peu plus de 2 millions d’euros ont été débloqués dans un premier temps, combinera des patrouilles maritimes et aériennes avec une assistance pour identifier les clandestins et aider l’Espagne à les rapatrier dans leurs pays.
Au moins une dizaine de pays européens devraient participer à la mission, en réponse aux appels pressants de Madrid.

Depuis le début de l’année, près de 9.500 personnes ont afflué sur les côtes canariennes, en provenance d’Afrique de l’Ouest. C’est deux fois plus que le total des clandestins interceptés sur toute l’année 2005 dans cette même zone.

La mission devrait être opérative d’ici deux semaines. Y participeront des navires de patrouille, mais aussi des hélicoptères et des avions. Un autre Etat-membre, l’archipel de Malte, a fait appel à l’agence européenne pour les mêmes raisons. Des experts se rendront sur place la semaine prochaine.