DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'armée américaine blanchit ses soldats

Vous lisez:

L'armée américaine blanchit ses soldats

Taille du texte Aa Aa

L’armée américaine blanchit ses soldats impliqués dans la bavure présumée d’Ishaqi. Une disculpation qui n’empêche pas le Premier ministre irakien Nouri Al-Maliki de demander aux Etats-Unis de faire des excuses officielles aux victimes civiles irakiennes.

Onze personnes, dont cinq enfants et quatres femmes, auraient été exécutées selon des témoins irakiens par les soldats américains. L’enquête de l’armée américaine conclut pourtant que les soldats ont respecté les règles d’engagement, ne se rendant coupables d’aucune faute selon le général Caldwell : “Les accusations selon lesquelles les troupes américaines auraient exécuté une famille dans leur maison cachant ensuite leur crime par un raid aérien sont fausses”. Le gouvernement irakien juge anormal que l’armée américaine ait innocenté les soldats accusés de ce massacre. Il déclare vouloir mener sa propre enquête. L’armée américaine qui est embarrassée avec une autre enquête en cours sur un autre massacre présumé à Haditha où 24 civils irakiens auraient été tués par des marines.