DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Plus de 80 morts ces dernières en Irak et la libération des Russes remise en cause

Vous lisez:

Plus de 80 morts ces dernières en Irak et la libération des Russes remise en cause

Taille du texte Aa Aa

Ce matin à Bagdad des hommes armés ont tiré sur ce minibus qui transportait des employés des télécommunications, tuant 4 personnes. Plus tard ce sont 24 civils qui ont été extirpés de leur voiture à un chekpoint, et abattus. Parmi eux, des enfants et des vieillards.

Outre la violence quotidienne contre le peuple irakien, la presse locale consacrait ce matin sa une au sort des Russes enlevés hier. La confusion règne autour de ces quatre diplomates arrachés de leur voiture hier en plein Bagdad. Le ministère irakien de l’Intérieur dément leur libération, annoncée pourtant hier soir par une agence de presse italienne, puis par la télévision irakienne ce matin. Ni l’ambassade russe à Bagdad, ni Moscou, n’ont parlé de libération, et l’inquiétude grandit, d’autant plus qu’au moment de l’enlèvement un collaborateur russe de l’ambassade a été tué.