DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Au Pérou, Garcia acte II

Vous lisez:

Au Pérou, Garcia acte II

Taille du texte Aa Aa

L’ancien président social-démocrate du Pérou de 1985 à 1990, Alan Garcia, revient au pouvoir. Des résultats encore provisoires mais officiels lui donnent, avec 55,5% des voix, une large avance sur son rival.

A Lima, devant plusieurs milliers de ses partisans, il a remercié “le peuple du Pérou” de lui avoir fait confiance. Il s’est ensuite vivement attaqué au président vénézuélien Hugo Chavez, qui avait bruyamment soutenu son adversaire. “Aujourd’hui, a-t-il déclaré, le Pérou a envoyé un message en faveur de l’indépendance nationale, de la souveraineté nationale. Et nous avons mis en échec les efforts entrepris par Hugo Chavez pour nous incorporer dans sa stratégie d’expansion du modèle militaire et rétrograde qu’il tente d’implanter en Amérique du Sud”. Une véritable attaque frontale contre Chavez et son projet d’Alternative bolivarienne des Amériques, alliance opposée à l’influence des Etats-Unis dans la région. Le candidat battu, Ollanta Humala, défini comme militaire nationaliste de gauche, a déjà reconnu sa défaite et a rendu hommage à son adversaire.