DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Affaire Microsoft : Bruxelles se prononce en juillet

Vous lisez:

Affaire Microsoft : Bruxelles se prononce en juillet

Taille du texte Aa Aa

Bruxelles n’en a pas fini avec Microsoft : la Commission européenne dira en juillet si le géant américain de l’informatique s’est plié à ses exigences en matière de concurrence. Faute de quoi, il s’exposera à des amendes pouvant atteindre 2 millions d’euros par jour.

Il y a deux ans, Bruxelles a condamné le numéro un mondial des logiciels pour abus de position dominante. Microsoft a dû s’acquitter d’une amende record de 497 millions d’euros et a reçu l’ordre de commercialiser son système d’exploitation Windows sans le logiciel Media Player, ce qu’il a fait.

Il renâclerait cependant à divulguer à ses concurrents la documentation technique nécessaire au dialogue de leurs produits avec Windows. Une autre exigence de la Commission.